A propos

 « Un petit pan de mur jaune ». Dans La Prisonnière, Marcel Proust a su capter mieux que quiconque toute l’intensité contenue dans un simple détail du tableau La Vue de Delft de Vermeer. Une texture, rendue avec minutie, enserrant une vérité plus grande que ne pourrait traduire une scène narrative. Chez César Bardoux, la texture, le détail représenté avec minutie, ouvre lui-aussi sur un rapport au monde, une ontologie prélangagière abstraite et pourtant intensément ancrée dans l’hyperprésent. A partir de modélisations obtenues par l’usage de plusieurs logiciels 3D, l’artiste donne à voir une série de plans larges, zoom optiques et macrophotographies de textures digitale aquatiques. Empreintes de la fluidité de l’ère numérique, elles agissent comme les natures mortes hollandaises : là où celles-ci traduisaient le système de valeurs de la bourgeoisie naissante, les secondes embrayent sur une humanité post-digitale flottant en apesanteur dans un milieu délocalisé sur le Cloud. Où flotte, tel un ectoplasme, l’ombre portée de mythologies ancestrales, ranimant le souvenir des origines de l’humanité comme une clameur s’élevant des profondeurs de l’océan.
Ingrid Luquet-Gad – 2017

 

Diplômé des Beaux arts de Paris Juin 2017

Expositions personnelles
2016 «Quelques éléments», Maison Marienia, Guethary
2017 «Bleu, presque transparent» DNSAP, Beaux arts de Paris

Expositions de groupe
2014 « Rythmos & Natura », Providence, Guéthary
2014 « Terrain vagues » Galerie Da end, L’inlassable Galerie, Paris
2015 « Cabinet n°5 » Galerie Da End,Paris
2015 « Papiers Dessinés», Galerie Da End, Paris
2015 « Open» Stockholm KKH
2015 « Dédicaces et déclarations » YIA art fair, Musée Cognacq-Jay, Paris
2016 « Cabinet n°6» Galerie Da end, Paris
2017 « Ichi-go, ichi-e», Galerie Da end, Paris
2017 « Salon d’été» Galerie Da End, Paris
2018 «Rêvez 2», Collection Yvon Lambert, Avignon
2018 « What about 2222?» Foyer Des Possibles , Paris

 

Prix

2017 Lauréat Prix du dessin Contemporain

 

https://www.instagram.com/cesarbardoux/